Vous êtes ici : accueil /  Ressources sur le numérique solidaire /  Ressources documentaires /  Articles /  Article « Etre ou ne pas être sur Internet ? » (2004)

Articles

Article « Etre ou ne pas être sur Internet ? » (2004)

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer le texte
  • Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Sauver sur Delicious

La Libre Belgique relatait dans un article de début d’année 2004 une Etude réalisée en France sur le thème des connexions Internet.

"Être ou ne pas être sur Internet ?
Telle est la question que se posent forcément ceux qui n’y sont pas. Mais, si désir de connexion il y a, celui-ci reste tributaire de considérations diverses, notamment pécunières, comme le montre une nouvelle étude réalisée en France, un pays qui accuse un retard certain en terme de connexions au réseau mondial.

Selon cette enquête (réalisée en novembre dernier par Médiamétrie auprès de 9.000 foyers), quelque 31 pc des non-internautes considèrent que le prix du matériel nécessaire et des abonnements est encore trop élevé.

Les non-internautes pointent en deuxième lieu le manque de compétences techniques, pour 27 pc d’entre eux.

Ces deux chiffres confirment que les raisons traditionnellement avancées en la matière sont bien d’ordres matériel et intellectuel.

Ce n’est pas faute de volontaires : un tiers de ces réticents « contraints » déclarent avoir l’intention d’utiliser Internet prochainement.

Les réfractaires purs régressent mais ils sont encore 18 pc (contre 24 pc il y a six mois) à ne voir aucune utilité à utiliser l’hypermédia. En conséquence, les internautes ont le vent en poupe : ils représentent 42,5 pc des Français, en progression 19 pc sur l’année. Encourageant."

Source : La Libre Belgique
Par vincent.braun saipm.com

Ressources sur le numérique solidaire
ANIS - au Mutualab, 19 rue Nicolas Leblanc 59 000 Lille - 06 42 71 83 56 - contact@anis.asso.fr
Haut de page