Vous êtes ici : accueil /  Ressources sur le numérique solidaire /  Banque d’expériences /  Focus sur une initiative exemplaire : Le projet « PC SOLIDAIRE » de la Ville de Lambersart (2010)

Banque d’expériences

Focus sur une initiative exemplaire : Le projet « PC SOLIDAIRE » de la Ville de Lambersart (2010)

Publié le 28/11/2010
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer le texte
  • Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Sauver sur Delicious

Inspiré par le projet F.E.R.I.S (Fresnes Eduquer au Recyclage Informatique Social) mené par la commune de Fresnes-sur-Escaut (59), récompensé en 2009 par le 2ème prix national de l’innovation sociale, la Direction des Systèmes d’Information de la Ville de Lambersart a coordonné ses différentes missions afin de mener une action similaire sur son territoire : l’initiative « PC SOLIDAIRE ».

Le Service Système, assurant la maintenance et la rotation du parc informatique de la ville, à la fois dans les services municipaux ainsi que dans les écoles primaires publiques, et le Service Ville numérique, chargé du développement des usages des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), se sont associés pour proposer ce projet d’action.

Un partenariat est mis en place avec le Centre Communal d’Action Sociale afin d’adresser ce projet aux publics démunis d’équipement informatique et en difficultés.

Une première session expérimentale, accueillant 3 participants, s’est déroulée en juillet 2010. De nouvelles sessions sont programmées pour les mois à venir.

1. CARACTÉRISTIQUE PÉDAGOGIQUE DU PROJET

a) Historique et justification du projet

Le parc informatique géré par la Ville de Lambersart est composé d’environ 600 machines réparties à part égal dans les services et dans les écoles primaires publiques.

Suivant le plan quadriennal de renouvellement du parc informatique, un tiers des machines en production dans les services municipaux est remplacé chaque année. Ainsi, 100 machines quittent les services municipaux pour les écoles. Le parc informatique écoles est constitué en majorité d’ordinateurs issus de cette filière, et de dons personnels ou institutionnels (ex : hôpitaux, associations...).

Le cycle de vie actuel d’un ordinateur se définit de la façon suivante : 4 ans dans les services, 4 ans dans les écoles. Passé ce délai, les ordinateurs sont détruits par l’intermédiaire de la société Defabnord et d’un CAT situé à Tourcoing, affilié aux Papillons Blancs.

Sur ces 100 ordinateurs devenus obsolètes ou partiellement défectueux, 20 machines peuvent être reconditionnées chaque année.

La Ville de Lambersart développe depuis de nombreuses années une politique dynamique en faveur des usages des TIC.

Par le biais des Espaces Publics Numériques sont organisés des ateliers de sensibilisation, à destination du grand public ou pour des publics spécifiques : ateliers périscolaires d’initiation aux outils et aux pratiques pour les enfants âgés de 6 à 12 ans, formation TIMPASS pour tous les publics non-scolarisés, sensibilisation aux outils bureautiques et de publication d’informations sur Internet pour les associations, les commerçants ou artisans, ateliers de création numérique pour les enfants fréquentant les centres de loisirs...
La Ville soutient également d’autres actions ou associations en mettant gratuitement à disposition ses locaux et matériels.
Les Espaces Publics Numériques permettent également à leurs usagers de profiter gratuitement de leurs équipements.

La société de l’information évolue rapidement. Un nombre croissant de services
apparaissent sur Internet et tendent à devenir exclusivement disponibles sur ce réseau. L’offre de service des EPN du territoire permet de répondre en partie à ce besoin.

La possibilité d’équiper des familles aux revenus modestes avec des machines reconditionnées permet d’apporter un autre élément de réponse à la fracture numérique qui subsiste par l’absence d’équipement dans certains foyers.

Cette démarche prolonge également la durée du cycle de vie des équipements informatiques municipaux et contribue à un recyclage informatique plus pertinent.

b) Objectifs visés

A la fois social, écologique, technologique et social , ce projet croise plusieurs politiques développées par la Ville.

Objectifs généraux :
- Contribuer à l’insertion
- Favoriser l’autonomie
- Maintien du lien social
- Sensibiliser à l’écologie, au développement durable
- Favoriser la démarche citoyenne
- Sensibiliser aux usages des TIC
- Promouvoir l’utilisation des logiciels libres.

c) Description de l’action

Le projet de la Ville de Lambersart se décompose en trois parties :

- Une partie technique regroupant le reconditionnement des machines et les personnes qualifiées pour réaliser la formation.

- Une partie sociale regroupant la promotion de l’action auprès des publics ciblés et la sélection des participants.

- Une partie formation : 3 séances de sensibilisation au matériel et logiciels.
Le cycle de formation (3 séances de 3 heures) propose aux participants de comprendre le fonctionnement des différents éléments informatiques et d’acquérir les bases nécessaires à la pratique courante. Chaque séance représente une étape dans la progression du projet.

- > La première séance aborde le montage de l’ordinateur : identification des pièces, notion d’assemblage. Cette séance veut aussi informer le consommateur sur le fonctionnement d’un ordinateur et sur les réparations à entreprendre en cas de panne ou de dysfonctionnement.
- > La seconde séance consiste à l’installation du software et sensibilise à l’utilisation des logiciels libres.
> La troisième étape propose une prise en main de l’ordinateur.

A la fin du cycle, les participants se verront attribuer l’ordinateur qu’ils ont reconditionné.

A l’issue de ce cycle, les participants poursuivront leur apprentissage en suivant la formation TIMPASS. A l’issue de cette formation, l’apprenant obtient une attestation de compétences délivrée par la Région Nord – Pas de Calais et certifiée par un organisme de formation, et peut donc trouver toute sa place sur un CV.

Chaque cycle accueille 5 personnes maximum (limite fixée par les possibilités de récupération de matériel et pour la qualité de l’accompagnement).

Cette action, mêlant informatique et social, a pour but :
- De réduire la fracture sociale informatique que certains foyers subissent ;
- De permettre une amélioration des compétences à l’usage de l’informatique ;
- D’accentuer les efforts de recyclage de PC et d’accroître le cercle vertueux de la collectivité territoriale dans ce domaine.

Toutes ces conséquences ne sont que positives sur différents secteurs, c’est pourquoi la Ville de Lambersart s’engage pleinement dans la réalisation de ce projet et pense déjà à l’adaptation de TIMPASS pour ces futurs utilisateurs de logiciels libres.

d) Publics ciblés

Certains critères sont définis afin de faire bénéficier les personnes en difficulté sociale voulant se joindre au projet.

Il faut pour prétendre à la participation de cette formation :
- Résider à Lambersart
- Etre issu d’une famille non-imposable à l’impôt sur le revenu
ou être jeune sans emploi et inscrit en mission locale
ou être allocataire des minimas sociaux (Assedic)
- Avoir un projet professionnel.

2. MOYENS PEDAGOGIQUES MIS EN OEUVRE

a) Les moyens matériels

Selon les prévisions de matériel disponible, la Ville de Lambersart envisage le reconditionnement de 20 machines par an, soit 4 machines détruites pour 1 machine reconditionnée.

La destruction d’une machine (UC et Ecran) coûte aujourd’hui 10 Euros à la collectivité. L’économie en terme de coût de destruction est de 200 Euros par an.

Afin de fournir un outil de fonctionnement minimum aux participations, une configuration minimale des machines a été établie. Cette configuration est amenée à évoluer en fonction des machines disponibles et des logiciels et systèmes d’exploitations utilisés.
Le software utilisé est issu de l’open source.

Les sessions de formations se déroulent dans les Espaces Publics Numériques de la Ville (Espace Multimédia et Centre de Ressource en fonction des dates et horaires retenus).

b) Les moyens humains

En amont de l’application du projet, un technicien est chargé de la sélection du matériel : vérification de l’état de fonctionnement, conformité entre matériel et logiciel utilisé, préparation des pièces, UC et écran utilisé.

Un travailleur social réalise la promotion de l’action auprès des
publics
pouvant bénéficier de cette initiative au vue de l’évolution des technologies dans la vie de tous les jours.

Un animateur qualifié sensibilise le public sur l’utilisation du matériel, l’installation du software et son utilisation.

3.PARTENAIRES ASSOCIES

Les prescripteurs institutionnels, Pôle Emploi, Maison de l’Emploi, Mission locale orientent le public vers les services sociaux de la collectivité afin de les inscrire dans la démarche.

Un document explicatif de la démarche leur est remis et leur permet de faire une pré-sélection des candidats.

Si vous souhaitez en savoir plus :

- Le site de la Ville de Lambersart : www.ville-lambersart.fr

- La « Fiche Reconditionneur Ordi 2.0 » de la Ville de Lambersart (Action PC SOLIDAIRE) : http://npdc-picardie.ordi2-0.fr/spi...
Voir le site www.npdc-picardie.ordi2-0.fr.

Contact projet :

M. Nicolas Marciszak
Chef de Projet Ville Numérique
Direction des Systèmes d’Information

Ville de Lambersart
Hôtel de Ville
19, avenue Georges Clémenceau
BP 90019 - 59831 Lambersart Cédex
Tél : 03 20 08 44 12
Courriel : nmarciszak ville-lambersart.fr

Ressources sur le numérique solidaire
ANIS - au Mutualab, 19 rue Nicolas Leblanc 59 000 Lille - 06 42 71 83 56 - contact@anis.asso.fr
Haut de page