Vous êtes ici : accueil /  Ressources sur le numérique solidaire /  Banque d’expériences /  Le Numérique proposé aux Seniors à Villeneuve d’Ascq (2009)

Banque d’expériences

Le Numérique proposé aux Seniors à Villeneuve d’Ascq (2009)

Publié le 07/09/2009
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer le texte
  • Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Sauver sur Delicious

Les NTIC tendent à prendre une place croissante dans la vie humaine et le fonctionnement des sociétés. Les personnes âgées sont parfois isolées. À partir de ce constat, la ville de Villeneuve d’Ascq propose le développement des TIC pour tenter de rompre l’isolement.

Le projet

Un projet innovant, intitulé « Fenêtres numériques », a vu le jour au sein de l’EHPAD Jean-Baptiste Clément (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Trois cadres photos numériques ont ainsi été mis en place par la mairie, avec pour objectif d’aider à renforcer les relations intergénérationnelles et familiales.

Toutes les parties prenantes (services municipaux, CCAS, centres sociaux, personnel des EHPAD, bénévoles et familles), fortement impliquées, alimentent ces cadres avec des photos.

Cette action, en plus du lien qu’elle crée, est aussi une sensibilisation aux nouvelles technologies qui peut amener les résidents à vouloir approfondir leurs connaissances.

Fort de cette première expérience d’interaction, une deuxième étape voit le jour : l’écrivain numérique, basée sur les mêmes fondements que l’écrivain public.

Cette personne va permettre aux résidents de la structure de bénéficier d’un dialogue à distance avec leurs proches grâce à une messagerie électronique gérée par l’écrivain numérique.

Deux bénévoles retranscriront, au mot, les récits des usagers via des adresses mèls personnalisées. La rencontre suivante sera consacrée à la réception des messages.

L’adaptation de l’expérience au fur et à mesure du temps sera de mise, avec, pourquoi pas, une extension de la pratique.

Les deux bénévoles, avec l’ensemble du personnel de l’EHPAD, auront à charge et à cœur d’aider à comprendre les rouages de la rédaction informatique aux personnes âgées désireuses de la découvrir.

Le but de la démarche est de rendre éventuellement autonomes les résidents dans l’utilisation de leur messagerie.

L’aspect personnel des informations reçues de cette manière n’est pas anodin : une charte sera, à ce propos, signée par les écrivains numériques.

Comme pour les fenêtres numériques, les personnes âgées pourraient se prendre au jeu, échanger par mèl et pourquoi pas demain chatter avec leur petit-fils ou leur arrière-petite-fille.

Des retours positifs

La première étape de ce projet numérique mené par la Ville a rencontré un grand succès auprès des 80 résidents de l’EPHAD.

L’installation des cadres photos numériques a aussi été le point de démarrage de rencontres et d’ateliers entre les personnes âgées et les plus jeunes, à l’image de l’« Estamémoire » - un concentré d’estaminet et de mémoire.

Deux familles éloignées (l’une à l’autre bout de la France et l’autre à l’île Maurice) ont ensuite déjà formulé le souhait de communiquer avec leurs parents par le biais d’Internet.

Les « fenêtres numériques » et l’« écrivain numérique » s’avèrent être une ouverture vers l’extérieur et les nouvelles technologies. Elle permet de lier plusieurs générations.

Source : http://e-latelier.org

Photo 2

Ressources sur le numérique solidaire
ANIS - au Mutualab, 19 rue Nicolas Leblanc 59 000 Lille - 06 42 71 83 56 - contact@anis.asso.fr
Haut de page