Vous êtes ici : accueil /  Ressources sur le numérique solidaire /  Banque d’expériences /  Le Triporteur à cartouches débarque à Lille ! (2011)

Banque d’expériences

Le Triporteur à cartouches débarque à Lille ! (2011)

Publié le 14/09/2011
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer le texte
  • Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Sauver sur Delicious

Collecter les cartouches d’encre usagées auprès des particuliers et des
structures à l’aide d’un Triporteur, et acheminer ces cartouches vers un cycle de reconditionnement ou une destruction réglementée.
Tel est le projet du Triporteur à cartouches de Lille !

Contexte du projet

Plus de 200 000 personnes vivent aujourd’hui dans une ville comme Lille.
Dans au moins un foyer sur deux, on possède et utilise une imprimante
à cartouches.
La moyenne de consommation d’encre par an pour un foyer est de 1 à 2 cartouches, pour une PME environ 5 à 10 cartouches minimum.
Chaque année des milliers de cartouches d’encre usagées sont jetées
directement à la poubelle !

Répondre à un besoin : l’espace collectif

Les collectivités ont depuis quelques années un souci particulièrement appuyé du développement durable et du développement « vert » de l’organisation économique et structurelle de leurs territoires. Avec l’appui des institutions, l’équipe du Triporteur à cartouches souhaite apporter son savoir-faire et son énergie pour proposer une solution à un problème apparent dans la ville de Lille. L’équipe du Triporteur à cartouches désire s’impliquer en tant que citoyens dans le développement local et contribuer à l’amélioration de cet espace commun de vie.

Ça n’existe pas déjà ?

Quelques associations existent qui récupèrent déjà des cartouches d’encre (exemple : Elise) mais le projet du Triporteur à cartouches s’en démarque dans la mesure où :
- La récupération de cartouches n’est pas leur activité principale ;
- Leurs services s’adressent exclusivement aux entreprises ou associations ;
- Le Triporteur propose une démarche « 100% écolo ».

Ainsi, l’idée du Triporteur à cartouches est simple et se résume en 3 champs d’action :

- Informer le grand public (et les structures économiques et/ou associatives)
de la nécessité de ne plus jeter à la poubelle des cartouches d’encre usagées ;
- Proposer des lieux de collecte en centre-ville, à proximité des lieux de vie
des personnes ;
- Organiser la collecte des cartouches usagées et leur acheminement vers les
cycles de reconditionnement ou destruction « propre ».

Informer le public

Les entreprises sont souvent informées des possibilités de recyclage des cartouches d’encre, et de la teneur en produits très polluants que contiennent les encres d’imprimante.

Ce n’est pas le cas des particuliers, qui, dans 95% du temps, n’ont pas conscience des dégâts que peut poser une simple cartouche dans une poubelle classique, et des moyens simples de tri qui existent aujourd’hui.

Par le biais de son site internet (en projet), l’équipe du Triporteur à cartouches souhaite informer les personnes des différents cycles de vie d’une cartouche d’imprimante et de l’impact positif direct sur l’environnement qu’il y a à simplement déposer ses cartouches usagées dans une boîte en carton.

Faciliter le geste éco-citoyen en proposant des lieux de collecte « de proximité »

Une des raisons principales pour lesquelles des personnes de bonne volonté ne « passent pas à l’acte » écologique et citoyen est que les lieux de collecte de cartouches usagées en centre-ville sont quasiment inexistants, en comparaison des bornes à piles ou à ampoules.
Ce qui donne naissance à un paradoxe, où il faut prendre sa voiture pour aller jeter sa cartouche d’encre en déchetterie... il est aisé de comprendre que cette situation absurde en décourage plus d’un.

L’équipe du Triporteur à cartouches souhaite créer des partenariats avec les lieux de vie des habitants des différents quartiers de Lille, commerces de proximité, city marchés, maisons de quartier, lieux culturels, magasins, cafés, écoles... pour amorcer une émulation autour de la thématique du développement durable, faciliter les échanges et encourager les personnes à apporter leurs cartouches dans les bornes près de chez eux prévues à cet effet.

Un service aux entreprises et associations

Les structures commerciales ont l’obligation de recycler leurs biens consommables. Les fabricants de cartouches s’engagent à reprendre sans frais les consommables usagés. Mais dans des petites et moyennes structures, il est souvent fastidieux de collecter les cartouches vides, les trier, les empaqueter, se déplacer jusqu’à la poste pour renvoyer les cartouches aux différents fabricants. C’est assez souvent perçu comme une corvée, mal organisée la plupart du temps.

L’équipe du Triporteur à cartouches propose de passer directement au sein des entreprises pour récupérer leurs cartouches usagées. Plus besoin d’aller à la poste ou de faire des paquets, plus besoin de trier : le Triporteur à cartouches prend tout le circuit en charge, et gratuitement.

Un recyclage 100% écologique : le Triporteur à cartouches

Le choix du Triporteur est à la fois un choix économique, écologique pratique, esthétique et idéologique.

Economique, car les frais annuels liés à l’entretien sont nettement moindres pour un Triporteur que pour un véhicule motorisé ; réduire au maximum les charges liées au transport des cartouches fait partie d’une stratégie pour assurer au mieux la pérennité de l’activité de l’association.

Ecologique, car à la différence d’une voiture, même hybride, le Triporteur ne rejette pas un gramme de CO2 dans l’atmosphère durant son utilisation – si ce n’est le CO2 expiré par le « pilote » du Triporteur, en plein effort !
Son entretien est simple, la plupart des éléments dont il est fabriqué sont
recyclables, c’est donc un véhicule très écologique.

Pratique, car circuler et se garer en ville en voiture est toujours extrêmement contraignant : le Triporteur se faufile partout, peut se garer temporairement sur un trottoir et atteindre des ruelles ou des arrières-cour impraticables pour les voitures.
Le Triporteur peut également accéder à des voies spécifiques pour 2-roues non-motorisés. Sa caisse à l’avant est facile d’accès pour la personne en charge du ramassage les cartouches.

Esthétique, car le Triporteur est un véhicule qui dégage un charme d’antan et dont l’originalité séduit toujours.

Idéologique enfin, car, et sans nostalgie aucune, le Triporteur évoque une époque à laquelle les personnes circulaient moins vite et sur des territoires moins étendus, tissant des relations socio-économiques de proximité dans lesquelles « l’humain » gardait une place privilégiée. La démarche d’utiliser un Triporteur, à priori instrument lent et peu « productif » au sein d’une activité économique est aussi une façon d’exprimer une volonté de garder l’humain au centre de l’activité économique et non l’inverse, de promouvoir d’autres façon d’envisager le développement, en contrepied d’une course à la productivité sans réflexion parallèle sur le territoire et le développement durable, un type de course qui a montré ses limites.

CONTACT :

Le Triporteur à cartouches
Contact communication / partenariat
Héloïse SIX
heloise.six gmail.com – 06 99 51 15 15

Ressources sur le numérique solidaire
ANIS - au Mutualab, 19 rue Nicolas Leblanc 59 000 Lille - 06 42 71 83 56 - contact@anis.asso.fr
Haut de page