Vous êtes ici : accueil /  Ressources sur le numérique solidaire /  Agenda du réseau /  Le financement participatif (Forum ADA - économie participative)

Agenda du réseau

Le financement participatif (Forum ADA - économie participative)

Publié le 04/11/2014
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer le texte
  • Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Sauver sur Delicious

Le programme ADA (Argumenter, Décider, Agir) organise un cycle « Economie participative » : trois forums thématiques à la MESHS (Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société)

Le premier temps aura lieu sur le financement participatif, le mardi 4 novembre 2014 de 17h à 19h30.

Le financement participatif ou crowdfunding constitue un mode de financement dit désintermédié qui permet aux porteurs de projets de procéder à une levée de fonds auprès du public, via des plateformes dédiées, sans passer par l’intermédiaire des acteurs traditionnels du financement. Qu’il prenne la forme d’un prêt, d’un don avec ou sans contrepartie ou d’une prise de participation en capital, le financement participatif repose sur un appel à la foule et permet, outre l’obtention de fonds, de mesurer l’attractivité d’un projet auprès du public et de générer un mouvement de soutien à son appui.
L’essor remarquable du crowdfunding, tant à l’échelle nationale que mondiale, incite les acteurs économiques et politiques à l’envisager comme un levier de développement régional. Il fait ainsi partie, conformément aux préconisations de Jeremy Rifkin, des outils novateurs devant appuyer le financement de la Troisième révolution industrielle en Nord-Pas-de-Calais, avec l’ambition d’en faire l’un des premiers outils du financement privé de la mutation énergétique et du renouveau industriel régional.
La table ronde aura pour objet d’appréhender les différentes formes de financement participatif, de mesurer la part que ce mode de financement est susceptible de prendre dans le financement de l’innovation (financement d’entreprises innovantes et de la recherche) et d’envisager la manière dont il peut s’inscrire dans les stratégies territoriales de développement.

Avec :
- Max Anghilante, fondateur de DaVinciCrowd, plateforme de financement participatif de la recherche
- David Brusselle, directeur financier de la CCI Nord de France
- François Carbone, vice-président de financement participatif France, Anaxogo
- Marc Godefroy, conseiller délégué à l’économie sociale et solidaire - LMCU
- Armin Schwienbacher, professeur de finance, université Lille 2
- Pierre-Henri Soler, Unilend, plateforme de financement participatif des entreprises

- Le financement participatif (Forum ADA - économie participative)
Le mardi 4 Novembre de 17h à 19h30.
MESHS : 2, rue des Canonniers, 59000 Lille.

Retrouvez le programme en PDF ci-dessous.
Plus d’informations sur le site de la MESHS

Le forum ADA « Economie participative » en quelques mots :
Faire participer les destinataires des décisions et des actions à leur élaboration, transformer les individus en acteurs : telle est la démarche participative, de plus en plus mobilisée pour soutenir la prise de décision publique et qui gagne, avec un succès grandissant, l’économie.
Si les termes d’« économie participative » restent peu évocateurs pour une grande majorité de français, 75% d’entre eux ont ou ont eu des pratiques rattachées à cette économie émergente promise à une croissance exponentielle. Fondée sur l’échange, le partage, le prêt, l’usage des biens plutôt que la propriété, l’économie participative se déploie, en s’appuyant sur les technologies de l’information et de la communication, dans de nombreux secteurs d’activité : le logement, le transport, le financement, le travail, la création, la recherche, l’alimentation, l’habillement, etc.
L’économie participative s’affiche comme une voie de rupture avec l’économie traditionnelle, générant tensions et affrontements avec les modèles en place. Elle recouvre des pratiques diversifiées qui sont autant de laboratoires de nouveaux modèles socio-économiques. Le développement observé et espéré de ces pratiques du partage pourrait toutefois amener à dépasser cette opposition et à envisager l’économie participative comme un levier de relance de l’activité économique. Les performances des startups françaises du partage pourraient attiser l’envie des acteurs économiques et politiques d’intégrer ces pratiques au sein des modes d’organisation établis.
Trois tables rondes ont pour objectif de prendre la mesure de l’attrait exercé par ce modèle économique participatif en confrontant les points de vue des chercheurs, acteurs socio-économiques et politiques.

Documents joints

Ressources sur le numérique solidaire
ANIS - au Mutualab, 19 rue Nicolas Leblanc 59 000 Lille - 06 42 71 83 56 - contact@anis.asso.fr
Haut de page