Articles de fond produits par ANIS

Lexique TIC

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer le texte
  • Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Sauver sur Delicious

Les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) et particulièrement Internet, évoluent rapidement, les possibilités offertes croissent de façon exponentielle, et le vocabulaire qui s’y rattache suit une évolution comparable.

Mots techniques, abréviations, anglicismes se rapportant aux TIC font désormais partie de notre vocabulaire quotidien mais il est parfois difficile de s’y retrouver, ou de donner une définition exacte des mots utilisés.

Aussi, ANIS vous propose ce « Lexique TIC », dans le but de mettre à votre disposition un lexique simple et pratique des principaux termes nécessaires à l’utilisation des nouvelles technologies.

Un Lexique qui s’enrichira au fil des mois !

 :: @ ou arobase

Ce caractère se prononce « at » et signifie « chez ». Dans une adresse mail, il s’agit du symbole séparant l’identifiant de la boîte aux lettres (généralement le nom du propriétaire) de l’adresse du serveur (ou du domaine) hébergeant cette boîte aux lettres (le fournisseur d’accès pour les particuliers). Exemple : contact anis.asso.fr

 :: Adresse IP

L’adresse IP (pour Internet Protocol) est une série de numéros qui est attribuée à chaque ordinateur connecté à un réseau. Cette adresse permet à l’ordinateur d’être identifié. Il s’agit en quelque sorte de « l’adresse postale » à partir de laquelle la machine se connecte.
En surveillant les adresses IP, il est en théorie possible de savoir quels sites ont été visités par une personne connectée à Internet à travers cette machine. Cependant, l’identification de la personne par adresse IP n’est pas un outil suffisant pour accuser une personne qui télécharge illégalement. En effet, il est possible de pirater la connexion d’une personne, et donc d’emprunter son adresse ou de masquer son adresse grâce à des systèmes sophistiqués.

 :: Avatar

Un avatar est la représentation informatique d’un internaute, sous forme 2D (sur les forums et dans les logiciels de messagerie) ou sous forme 3D (dans les jeux vidéo par exemple).

 :: Blog

Un Blog est un site Web constitué d’articles classés par ordre chronologique (du plus récent au plus ancien). Le blogueur (personne qui tient le blog) y délivre un contenu personnel ou professionnel, souvent textuel, enrichi d’hyperliens et d’éléments multimédias (de type outils de réseaux sociaux), sur lequel chaque lecteur peut généralement apporter des commentaires.

 :: Bookmarks (ou favoris ou signets)

Il s’agit du carnet d’adresses de votre navigateur, utilisé pour conserver les adresses des sites internet ou des pages qui vous intéressent, dans le but d’y accéder plus rapidement lors de connexions ultérieures.

De nombreux sites communautaires offrent la possibilité de s’échanger des bookmarks. Citons par exemple delicious, un site web social permettant de sauvegarder et de partager ses marque-pages Internet et de les classer selon le principe de folksonomie par des mots clés (ou tags).

 :: Carte SIM

SIM signifie « Subscriber Identity Module ». La carte SIM est une puce contenant un microcontrôleur et de la mémoire. Insérée dans les téléphones mobiles, elle stocke les informations spécifiques à l’abonné d’un réseau mobile. Elle permet également de stocker des applications de l’utilisateur, de son opérateur, etc.

 :: Chat

Terme qui désigne la « discussion », littéralement « causette » ou « bavardage ».
Le chat est un protocole de communication qui permet de s’envoyer sur une page web spécifique de courts messages écrits, au rythme d’une discussion parlée. Les messages de votre correspondant s’affichent instantanément sur votre écran, ce qui permet un échange plus rapide que par l’envoi d’e-mail. « MSN Messenger » par exemple offre la possibilité d’échanger sous forme de chats.

 :: CMS

Les systèmes de gestion de contenu, ou SGC (de l’anglais Content Management Systems ou CMS), sont une famille de logiciels de conception et de mise à jour dynamique de sites Web ou d’application multimédia. Ils permettent notamment le travail collaboratif (travailler à plusieurs sur un même document). SPIP, utilisé dans les milieux associatifs, administratifs et éducatifs, est un exemple de CMS. Drupal appartient également à la famille des CMS.

 :: Connexion Internet

Il existe plusieurs moyens de connecter un appareil informatique à Internet.

Le plus simple est de relier l’appareil à un routeur (la « box », l’appareil loué par le fournisseur d’accès et qui permet de se connecter au réseau), par l’intermédiaire d’un câble. Ce câble est appelé un « câble Ethernet ».

Un appareil nomade (ordinateur portable, téléphone portable, tablette...) peut également avoir accès au réseau en utilisant d’autres technologies : le WiFi (pour Wireless Fidelity) ; ou la technologie « 3 G ».

Le WiFi est la dénomination donnée à un protocole sans fil qui permet à un appareil nomade de se connecter à un routeur par l’intermédiaire d’ondes radio. Le routeur donne ensuite l’accès à Internet à cet appareil.

La 3G est une autre technologie qui permet à ces appareils mobiles d’accéder directement à Internet en utilisant les mêmes réseaux que ceux des téléphones portables. Un routeur n’est donc pas nécessaire.
Avant 2004, la technologie dite de « 2ème génération (2G) » n’autorisait que l’échange de la voix, via les réseaux téléphoniques sans fil. Désormais, la technologie « 3G » (pour 3ème génération) offre la possibilité de transmettre des données supplémentaires (taille, type...) autres que la voix. Une quatrième génération permettra bientôt d’avoir une qualité et une vitesse d’accès supplémentaire, équivalente au WiFi, mais toujours sans routeur.

 :: Cookie

ll s’agit d’un petit fichier envoyé par un site internet vers votre disque dur. Lors d’une nouvelle connexion, les cookies indiquent notamment les pages déjà consultées et rendent ainsi leur affichage plus rapide. De même, ils font apparaître dans une couleur différente (généralement rose) les liens hypertextes déjà utilisés (textes ou images auxquels sont rattachés par un lien électronique des informations connexes situées dans d’autres documents).

 :: Cyberespace

Vaste notion ! Le terme français « cyberespace » est dérivé de l’anglais « cyberspace » (contraction des termes « cybernétique » et « espace »), apparu en 1982 dans une nouvelle de William Gibson. Il désigne un ensemble de données numérisées constituant un univers d’information et un milieu de communication, lié à l’interconnexion mondiale des ordinateurs. Ramené au sens premier du mot cybernétique, le cyberespace serait l’espace qui mène l’information. Le mot est devenu de facto un synonyme d’Internet puis du World Wide Web. Au-delà de la métaphore émergent les concepts d’espace virtuel, de zone autonome temporaire et de communauté virtuelle.

 :: Download

Ou télécharger. Le download consiste à rapatrier des données d’un poste distant vers un ordinateur. Par exemple, lorsque l’on veut utiliser un logiciel qui se trouve à disposition sur un site, il faut commencer par le télécharger avant de l’installer sur sa propre machine et de pouvoir s’en servir. L’expression s’emploie également dans le cadre de mises à jour de données, de logiciels, que l’on récupère sur un serveur distant.

 :: E-mail

Un e-mail est un courrier électronique. Il permet d’envoyer du texte, des documents en format numérique à un destinataire, qui n’a pas besoin d’être présent pour réceptionner le courrier. En effet, le message est stocké sur le serveur du fournisseur.
Un fournisseur d’adresses mail est une organisation qui propose de stocker des messages électroniques et offre un nom de domaine. Les fournisseurs d’adresses mail les plus connus sont Gmail (qui appartient à Google), Hotmail (qui appartient à Microsoft) et Yahoo !
Les fournisseurs d’accès à Internet (Wanadoo, Free, Numéricable...) proposent aussi des adresses mail à leurs clients.
Une adresse mail comprend trois parties : l’identifiant, le sigle @ (arobase) et le nom du domaine associé à ce compte (ex : dupont entreprise.fr : M. Dupont de la société Entreprise, basée en France).
L’échange se fait via un logiciel spécifique livré avec votre navigateur (Microsoft Outlook ou Mozilla Thunderbird par exemple) ou via une interface web (Webmail), consultable de tout ordinateur équipé d’une connexion internet et d’un navigateur web.

 :: Fab Lab

Les Fab Labs (abréviation de Fabrication Laboratory) sont des espaces de création et de prototypage d’objets innovants.
Ces espaces sont souvent à l’initiative d’universités.
Leur but est de permettre l’émergence de créations technologiques innovantes, qu’elles aient une utilité ou non.
On les définit parfois comme des lieux d’artisanat technologiques.

 :: Folksonomie

La folksonomie est un système de classification collaborative et spontanée de contenus Internet, basé sur l’attribution de mots-clés librement choisis par des utilisateurs non spécialistes, qui favorise le partage de ressources et permet d’améliorer la recherche d’information.

À l’inverse des systèmes hiérarchiques de classification (faite par des experts), les contributeurs d’une folksonomie (des internautes, de simples utilisateurs) ne sont pas forcés d’utiliser une terminologie prédéfinie, mais peuvent librement choisir les termes (catégories thématiques) pour classifier leurs ressources. Ces termes sont souvent appelés mots-clés, descripteurs ou étiquettes (tags en anglais).

Il existe de nombreux sites Web qui exploitent la folksonomie pour le partage de ressources, comme des photos, des images vidéo, des pages Web, des signets, etc.

La folksonomie permet notamment de classer les billets publiés dans les blogs.

Le terme anglais folksonomy est un mot-valise issu de la contraction de folks (les gens) et de taxonomy (classification hiérarchisée). L’adaptation française de ce terme est folksonomie.

Exemples de sites fonctionnant avec ce système de classification :
- Wikipedia, le projet d’encyclopédie libre que vous pouvez améliorer
- Babelio, site francophone de partage de livres et de lectures.

 :: Fournisseur d’accès

Ou provider en anglais.
Il s’agit d’une société privée, intermédiaire obligatoire entre vous et le réseau internet. C’est le fournisseur d’accès qui vous attribue l’identifiant (appelé « login »), le mot de passe et l’adresse e-mail personnels vous permettant d’accéder à Internet et d’utiliser votre messagerie électronique. Les principaux fournisseurs sont Wanadoo, Nordnet, Free, etc.

 :: Freeware

Un graticiel ou gratuiciel (anglais freeware) est un logiciel qui est mis gratuitement à disposition par son créateur, mais qui est soumis à certaines contraintes quant à sa diffusion. Les graticiels sont soit des logiciels complets, soit des logiciels commerciaux qui sont diffusés de manière bridée en termes de fonctionnalités (version réduite). Ils sont parfois financés par la publicité qu’ils contiennent (Adware).

 :: Hacker (en français parfois appelé « bidouilleur »)

Le hacker est un programmateur particulièrement doué, qui arrive à exploiter les capacités d’une machine ou d’un système inaccessibles au grand public.
On distingue les « white hat hacker » qui pénètrent les systèmes afin d’aider les propriétaires de ces derniers à améliorer leur sécurité, leur fiabilité...
A ne pas confondre avec un « pirate », parfois appelé « black hat hacker », dont le but est de pénétrer ces systèmes afin d’en tirer un profit personnel.

 :: Hackerspace

Lieu d’expérimentation technologique en général créé à l’initiative d’individus qui ont envie de développer des objets libres.
La démarche est différente des « Fab Labs » en ce sens qu’elle n’émane pas d’une institution (qui invite des bidouilleurs à se réunir), mais de l’envie de hackers de se rencontrer.

 :: Hoax

Un « hoax » est une information fausse, périmée ou invérifiable propagée spontanément par les internautes.

Les « hoax » peuvent concerner tout sujet susceptible de déclencher une émotion positive ou négative chez l’utilisateur : alerte virus, disparition d’enfant, promesse de bonheur, pétition, etc.

Ils existent avant tout sous forme écrite (courrier électronique, message dans un forum, etc.) et, contrairement aux rumeurs hors ligne, incitent le plus souvent explicitement l’internaute à faire suivre la nouvelle à tous ses contacts, d’où une rapide réaction en chaîne.

Avant de transférer un message de ce type à vos contacts, pensez à vérifier la véracité de l’information en vous connectant sur www.hoaxkiller.fr. Ce moteur de recherche permet d’identifier les « hoax », les cyber-rumeurs, afin de lutter contre la pollution des boîtes mails. Il suffit de rentrer l’intitulé du mail ou quelques mots pour lancer la recherche.

 :: Internaute

Un internaute est l’utilisateur de l’Internet. Le terme est formé du mot « Internet » et du suffixe « -naute » signifiant « navigateur ». Ce néologisme permet de souligner l’aspect actif de l’utilisateur qui navigue sur les réseaux, contrairement au téléspectateur qui ne fait que regarder un média sans agir.

 :: Intranet

Un intranet est un réseau informatique utilisé à l’intérieur d’une entreprise ou de toute autre entité organisationnelle utilisant les techniques de communication d’internet (IP, serveurs HTTP). Il s’agit donc d’un ensemble de services Internet (par exemple site Web + courrier électronique) interne à un réseau local, c’est-à-dire accessible uniquement à partir des postes du réseau local et invisible de l’extérieur. Un Intranet est un site Internet particulier en ce sens qu’il est hébergé sur un de vos ordinateurs qui en est le « serveur local », alors qu’un site Web est en général hébergé à l’extérieur, sur le serveur d’un hébergeur prestataire.

 :: Licences Creative Commons

Les licences Creative Commons sont des contrats-types proposés aux artistes pour la publication en ligne de leurs œuvres. Ces licences sont inspirées des logiciels libres. Elles autorisent le public à exercer des actes sur les œuvres selon certaines conditions. Il existe 6 licences Creative Commons qui délimitent les droits d’utilisation, de reproduction, de commercialisation et de diffusion d’œuvres.

Par exemple, cet article reprend des éléments du site français de Creative Commons (http://fr.creativecommons.org). Ce dernier autorise l’utilisation des textes qu’il contient du moment que l’on cite l’auteur et que les éléments repris soient à nouveau distribués sous la même licence.

Ces licences sont de plus en plus utilisées, les artistes peuvent ainsi protéger leurs réalisations sans pour autant restreindre leur diffusion. Ce qui est particulièrement utile pour des artistes qui souhaitent se faire connaître, mais aussi pour des artistes reconnus qui souhaitent participer à des modes de distribution alternatifs (Radiohead, Nine Inch Nails...).

 :: Linux

Linux est un système d’exploitation libre. Plus précisément, il s’agit de l’ensemble des systèmes de base qui gèrent les ressources de l’ordinateur. Le système d’exploitation, parfois appelé « OS » pour « Operating System », permet la communication entre les composants matériels et logiciels d’une distribution Linux, c’est à dire un « pack » de logiciels et d’applications.
Le système Linux a été développé en 1991 par Linus Torvalds et a la particularité d’être libre. Chacun peut ainsi modifier le code-source et apporter sa contribution à l’amélioration du système.
Aujourd’hui, Linux peut être installé sur PC, Macintosh, mais aussi sur la plupart des appareils mobiles (téléphones portables, PDA, baladeurs numériques...). Il se pose en tant qu’alternative sérieuse aux systèmes propriétaires (Windows, MacOS...).

 :: Logiciel libre

Il s’agit d’un logiciel créé sous licence libre. L’expression « logiciel libre » n’induit pas la gratuité mais fait référence à la liberté pour les utilisateurs d’exécuter, de copier, de distribuer, d’étudier, de modifier et d’améliorer le logiciel. Les logiciels libres s’opposent aux logiciels propriétaires, ils sont distribués avec leur code source qui permet d’agir sur leur fonctionnement.

 :: Moteur de recherche

Un moteur de recherche est un outil qui permet de retrouver la trace d’un document ou d’un site internet qui a été indexé dans une base de données. Un moteur de recherche permet de faire des recherches sur Internet en indiquant des termes de recherche, des mots-clefs.
Le plus connu des moteurs de recherche est Google, il occupe 90 % du marché. Il existe néanmoins des alternatives au « géant du net », comme Ethicle, qui propose de planter des arbres en fonction du nombre de recherches effectuées.
Enfin, on peut souligner la présence de métamoteurs de recherche, comme Ixquick, qui permettent de mener une recherche sur plusieurs moteurs en même temps (Google, Yahoo, Ask.com...).

 :: Navigateur

Un navigateur web est un logiciel conçu pour consulter le World Wide Web, l’ensemble des sites web. Le navigateur interprète les adresses des pages Web, les affiche et permet d’en exploiter les contenus. Les navigateurs les plus utilisés sont Internet Explorer de Microsoft, Mozilla Firefox (open source), Safari de Apple, Opera, et Chrome par Google (le plus récent).

 :: Peer-to-peer

Le peer-to-peer (abrégé parfois P2P) est traduit en français par pair-à-pair. Il est un modèle de réseau informatique dans lequel des données peuvent être échangées entre des utilisateurs en fonctionnant sur un modèle client-serveur. Chaque utilisateur connecté à ce réseau grâce à un logiciel de partage a la possibilité de télécharger du contenu avec d’autres utilisateurs connectés sur ce réseau. Ce modèle informatique est souvent utilisé pour télécharger illégalement des contenus culturels. Cependant, chaque utilisateur est recensé sur le réseau grâce à son adresse IP, qui peut permettre aux autorités d’identifier la personne connectée.

 :: Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont des communautés en ligne d’organisations ou d’individus reliés entre eux par des interactions sociales. Un réseau social désigne un site web qui, dans un domaine quelconque, fédère des individus et facilite leurs échanges d’informations. Il existe de nombreux réseaux sociaux constitués autour de points communs entre internautes (origines, centres d’intérêts, points de vues,...). Les plus connus étant Facebook, Twitter, Viadeo, Copains d’avant,...

 :: Smartphone

Contraction de « smart » (« intelligent ») et de « téléphone », ce terme anglophone est parfois traduit en français par « ordiphone » ou « terminal de poche ».

Comme tout téléphone portable, ces terminaux mobiles permettent de téléphoner, d’envoyer et de recevoir des SMS, de sauvegarder des contacts téléphoniques.
Ils présentent par ailleurs de multiples fonctionnalités. Ils permettent d’accéder à Internet, de prendre des photos et des vidéos, de synchroniser des contacts téléphoniques, des mails et des adresses postales, de tenir un agenda, de lire des documents en divers formats, etc. Certains disposent même d’un GPS (un système de géolocalisation).

Les smartphones fonctionnent grâce à des systèmes d’exploitation développés par les fabricants. Les plus populaires sont Symbian (développé par Nokia), BlackBerry (développé par BlackBerry), iPhone OS (développé par Apple), et Android (développé par Google).

Ces machines « tout en un » sont très séduisantes, en raison de leurs nombreuses capacités. Mais elles suscitent de vrais questionnements en ce qui concerne la propriété des données… En effet, les fabricants sont en mesure d’analyser les données personnelles et les applications installées par leurs propriétaires, afin de développer un marketing personnalisé. Il est donc important de rester vigilant par rapport à l’utilisation qui peut être faite de ces terminaux.

 :: Système d’exploitation

Un système d’exploitation est l’ensemble des programmes de base qui permet à un utilisateur de faire réagir les composants d’un ordinateur. Schématiquement, le système d’exploitation joue le rôle d’interface entre l’utilisateur, les programmes et les composants d’un ordinateur. Ainsi, lorsqu’un programme désire accéder à un composant ou à un périphérique de l’ordinateur (l’imprimante par exemple), il ne lui est pas nécessaire d’envoyer des informations directement à ce composant ou périphérique. Le programme interroge le système d’exploitation, qui se charge de les transmettre au périphérique concerné par la requête.

Les premiers systèmes d’exploitation ont été développés dans les années 1960. En 2010, les deux familles de systèmes d’exploitation les plus populaires sont Unix (dont Mac OS X et Linux) et Windows.
La famille Windows détient le quasi-monopole sur les ordinateurs personnels, avec plus de 90 % de part de marché depuis 15 ans, tandis que les parts de marché des systèmes d’exploitation Unix sont de presque 50% sur les serveurs.

 :: Tablette électronique

Une tablette électronique est un appareil à mi-chemin entre l’ordinateur portable et le smartphone.

Cet appareil fait en général moins de 10 pouces (25 cm) de diagonale et est dépourvu de clavier physique.
La tablette électronique est équipée d’une puce wifi, et peut parfois accéder au réseau 3G (ce qui permet à l’utilisateur de naviguer sur Internet).
Elle offre la possibilité de lire des documents dans différents formats, de tenir un agenda, de jouer, etc.
Peu encombrant, ce terminal présente des capacités (mémoire, processeur, vidéo...) supérieures aux smartphones mais inférieures aux ordinateurs portables.

La tablette électronique fonctionne avec un système d’exploitation spécifique (par exemple iOS pour l’iPad, ou Android pour les tablettes Samsung et Motorola).

 :: URL

Le sigle « URL » signifie « Uniform Resource Locator », littéralement « localisateur uniforme de ressource ». Il s’agit de l’adresse web d’un site (par exemple http://www.anis.asso.fr). L’URL désigne donc une chaîne de caractères utilisée pour adresser les ressources du World Wide Web : document HTML, forum, image, son, etc.

 :: Widget

Contraction des mots « window » (fenêtre) et « gadget ».
Le terme peut désigner un composant d’interface graphique (liste déroulante, bouton, ascenseur, etc).
Il peut également désigner un petit module interactif téléchargeable que l’utilisateur peut placer sur le bureau de son ordinateur, remplissant une fonction utile (widget bourse, calendrier, météo, dictionnaire, traducteur, etc) ou ludique (galerie photos, blague du jour, etc).
Le widget peut également prendre la forme d’une animation qui apparaît sur le bureau (par exemple, un post-it virtuel).

 :: Wiki

Le terme « wiki » vient du redoublement hawaiien « wiki wiki » qui signifie « rapide ». Un wiki est un système de gestion de contenu de sites web qui rend les pages web librement modifiables par tous les visiteurs autorisés. Il permet ainsi l’écriture et l’illustration collaboratives de documents.
Créée en 2001, Wikipédia est une encyclopédie, multilingue, universelle, librement diffusable, disponible sur le Web et écrite par les internautes grâce à la technologie wiki.

 :: World Wide Web

Littéralement « la toile mondiale », le World Wide Web est communément appelé le Web. Il s’agit du protocole Internet le plus exploité, destiné à l’échange d’informations sous le format html et sous la forme de sites internet. Ce protocole est représenté par les 3 « w » qui précèdent l’adresse d’un site. Sur le Web, il est possible de consulter des documents écrits, des images fixes ou animées, du son, ainsi que d’accéder à des services électroniques.

Ressources sur le numérique solidaire
ANIS - au Mutualab, 19 rue Nicolas Leblanc 59 000 Lille - 06 42 71 83 56 - contact@anis.asso.fr
Haut de page