Vous êtes ici : accueil /  Ressources sur le numérique solidaire /  Banque d’expériences /  Mailforgood : Le portail web du don aux associations (2011)

Banque d’expériences

Mailforgood : Le portail web du don aux associations (2011)

Publié le 02/11/2011
  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer le texte
  • Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Sauver sur Delicious

Qu’est-ce qu’une entreprise sociale ? Les définitions ne manquent pas, pourtant il est bien plus efficace de l’expliquer par de bons exemples. Et dans ce domaine les Français de mailforgood illustrent très bien le concept.

Mailforgood repose sur l’idée que la génération internet connait peu le secteur associatif, et a donc imaginé un moteur de recherche qui propose aux internautes de trouver et d’aider des associations en fonction de différents critères d’affinité.

Ils ont réussi le mariage entre le secteur associatif et le monde du web 2.0 en proposant à l’internaute de découvrir des associations proches de chez lui (géolocalisation), soutenues par ses amis (social graph), ou selon leurs secteurs d’intervention et les publics qu’elles touchent. Il peut ensuite en savoir plus sur l’association qui lui plait, avec des contenus créés par cette dernière, mais aussi collectés sur Dailymotion (vidéos) ou Facebook (flux d’actualités).

Le site met à disposition quatre moyens de soutenir une association :

• Simplement recommander cette association à l’ensemble de ses amis sur Facebook.

Diffuser un message de soutien à chaque envoi de mail. Un module mailforgood permet d’insérer automatiquement une petite ligne de texte au pied de chaque mail envoyé, indiquant son soutien à une ou plusieurs associations de son choix. Exemple : « I love Action contre la Faim ».

Donner une minute. L’internaute commence ici à financer l’association. Il accepte de visionner une publicité qui dure moins d’une minute et quelques centimes sont automatiquement reversés à l’association qu’il soutient.

Faire un don en ligne. L’internaute peut aussi faire un don par carte bancaire à l’association de son choix. En effet, bon nombre d’associations n’ont pas les moyens de disposer d’un site internet adapté ou disposant d’un module monétique. Mailforgood leur permet ainsi d’acquérir de nouvelles possibilités de dons pour les aider à se développer.

Ce dernier point est très intéressant. En effet les associations font souvent un formidable travail de terrain pour défendre leur cause mais ont du mal à lever des dons de particuliers. Et leur présence sur internet est beaucoup moins forte et efficace que dans nos boites aux lettres. Pourtant la toile peut être un outil redoutable pour lever des dons : « La recommandation est la base de l’efficacité des campagnes de dons en ligne. Mailforgood a donc conçu son espace de façon à favoriser le don viral » explique le directeur général Ismaël Le Mouël (X – HEC).

Ainsi vous pouvez faire un don en quelques clicks à Planète Urgence, Action contre la faim, Les P’tits Crack, Alphabet Familles, Atelier Sans Frontières, Les Petits Riens, et bien d’autres.

Et mailforgood dans tout ça, comment se rémunèrent-ils ? Grâce à un pourcentage perçu sur les publicités vidéo visionnées par les internautes et par un pourboire volontaire versé lors des dons en ligne.

Sinon, où en est-on ? « Nous comptons déjà 32 000 membres et avons reçu le soutien d’Oséo Innovation, du ministère de la Recherche et de France Initiative » explique Léa Thomassin, responsable de la communication. Mais ce n’est qu’un début à regarder les performances du secteur outre Atlantique : aux Etats-Unis, où la collecte de dons en ligne a explosé ces dernières années, passant de 300 000 dollars en 1997, à 10 milliards en 2007 et 15 milliards en 2010, 50% des donateurs déclarent avoir donné parce qu’un de leurs amis le leur demandaient (source : Mashable). Si l’action de donner est un acte personnel, la générosité peut donc devenir contagieuse !

Mailforgood est donc une entreprise qui poursuit deux objectifs :

- Augmenter la visibilité des associations d’intérêt général en sensibilisant les internautes à leurs actions ; bref : trouver des financements pour ces associations ;

- Faire du chiffre comme toute entreprise : pour pérenniser son soutien au secteur associatif, verser des salaires et investir en s’autofinançant.

L’entrepreneuriat social c’est l’idée selon laquelle des entreprises répondent à des problématiques d’intérêt général tout en ayant une activité lucrative. Si le concept vient d’émerger il a toujours existé en pratique. Pour preuve Guy Kawasaki, gourou de la Silicon Valley , explique que « La meilleure raison pour lancer une entreprise est de créer du sens, de créer un produit ou un service qui contribue à améliorer le monde ».

Source : http://blog.spear.fr/2011/10/mailfo...

Ressources sur le numérique solidaire
ANIS - au Mutualab, 19 rue Nicolas Leblanc 59 000 Lille - 06 42 71 83 56 - contact@anis.asso.fr
Haut de page