Vous êtes ici : accueil /  Ressources sur le numérique solidaire /  Ressources documentaires /  Enquêtes /  Résultats de l’enquête Médiamétrie - « La France accro aux sites communautaires » (2008)

Enquêtes

Résultats de l’enquête Médiamétrie - « La France accro aux sites communautaires » (2008)

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Envoyer à un ami
  • Imprimer le texte
  • Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Sauver sur Delicious

Les internautes vivant en France sont de plus en plus adeptes des sites communautaires. Ces derniers permettent de mettre en relation des internautes partageant des centres d’intérêts communs, comme par exemple les goûts musicaux, des passions ou encore un réseau professionnel.

Le besoin des Français de rester connectés avec leur réseau se confirme. C’est l’un des enseignements majeurs de la nouvelle vague de l’Observatoire des Usages Internet.

Toujours plus d’internautes sur les sites communautaires…

Au 2ème trimestre 2008, 5,2 millions de personnes sont inscrites sur un site communautaire, soit une augmentation de 14% par rapport au trimestre précédent. Au global, ce sont 15,9% des internautes qui sont inscrits sur au moins un de ces sites. Cet engouement s’inscrit dans le contexte d’augmentation globale du nombre d’internautes en France. …et toujours plus d’internautes En juin 2008, 32,3 millions de personnes, de 11 ans et plus se sont connectées à Internet au cours du dernier mois, soit une progression de 5 % en un an ; soit aussi plus de 6 personnes sur 10 (61,1%) reliées à la toile.

Les 3 principales raisons de ce succès

Que recherchent les internautes inscrits sur les sites communautaires ?

- Pour 3,1 millions d’entre eux, d’abord les bons plans : concerts, expositions ou soirées.
- Pour 2,7 millions retrouver un copain de classe, un ami perdu, une ancienne petite amie.
- Enfin, 2,6 millions pour partager leurs passions ou centres d’intérêt. Ils cherchent par exemple à discuter de leur chanteur ou de leur sport favoris. L’échange entre personnes partageant les mêmes centres d’intérêt se place au coeur même de leurs motivations. C’est aussi l’un des principaux moteurs d’inscription à ces sites. Les internautes deviennent par ailleurs presque tous des prescripteurs pour les autres internautes.

Source : Communiqué de Presse Médiamétrie

Ressources sur le numérique solidaire
ANIS - au Mutualab, 19 rue Nicolas Leblanc 59 000 Lille - 06 42 71 83 56 - contact@anis.asso.fr
Haut de page